Lexique

Certains termes vous paraissent flous ou nécessitent quelques éclaircissements, retrouvez ici les définitions des mots les plus utilisés dans le domaine des menuiseries et fermetures.
Aération ou grille de ventilation

Entaillage dans l'ouvrant ou le dormant permettant le renouvellement d'air dans une pièce, fenêtre fermée. La règlementation impose en effet qu'on renouvelle un volume par heure pour assurer une bonne qualité de l'air ambiant.

Affaiblissement acoustique

Chaque fenêtre est testée par un organisme indépendant et agréé afin d'obtenir un indice d'affaiblissement acoustique. Plus cet indice Rw+Ctr est important, plus la fenêtre est performante acoustiquement.

Allège

Partie inférieure d'un encadrement de baie. Une allège peut être maçonnée ou vitrée. Une hauteur d'allège mesure la distance entre le sol et la partie basse de la fenêtre (exemple : allège 800 mm)

Anodisation

Traitement de protection et de finition des profilés en aluminium par bain électrolytique. Ce traitement d'une épaisseur de 15 à 20 microns, effectué selon le label QUALINOD, représente une garantie contre la corrosion pour les profilés en aluminium naturel.

Appui de fenêtre

Traverse basse du dormant d'une fenêtre ou d'un coulissant, venant en appui sur la maçonnerie. L'appui de fenêtre vient donc reposer sur un appui maçonnerie. Une étanchéité doit ainsi être réalisée entre ces 2 appuis pour éviter toute infiltration d'air ou d'eau, conformément aux règles éditées au sein du DTU 36-5.

Avis technique ou d.t.a (document technique unifié)

Document établi par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) validant la conception d'une menuiserie. Ne préjuge en rien des performances futures de la menuiserie, mais certifie que la conception du produit répond aux exigences du CSTB. Ne valide en aucun cas la qualité de fabrication de la menuiserie (= rôle de la certification NF).

Battant ou ouvrant ou vantail

Cadre ouvrant de la fenêtre ou du coulissant qui reçoit le vitrage et sa crémone. L'ouvrant est la partie mobile de la fenêtre. Il est posé dans un dormant, qui est fixé sur la maçonnerie.

Bequille

  Poignée qui permet l'ouverture d'une fenêtre ou d'un coulissant.

Bi-coloration

Fenêtre ou coulissant ayant deux coloris différents entre l'intérieur et l'extérieur (exemple : Blanc à l'intérieur, et gris foncé à l'extérieur)

Bloc baie

Ensemble autonome assemblé d'une fenêtre avec son coffre de volet roulant. Cet ensemble est l'objet d'une seule commande. L'ensemble est posé en une seule opération.

Certification nf

Constitue une validation, par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), du processus de fabrication de la menuiserie, avec engagement sur un niveau de performance. C'est LA REFERENCE en terme de Qualité du produit.

Cochonnet

Après pose d'une fenêtre, partie des montants et de la traverse haute du dormant restant visible de l'extérieur.

Coefficient uw

Le coefficient Uw représente la mesure de la déperdition thermique d'une menuiserie. Plus le Uw est faible, plus la fenêtre ou le coulissant est performant thermiquement. A ce jour, la majorité des menuiseries possède des Uw < 1,4 W / (m2.°C).

Coffre tunnel ou linteau

Coffre de volet roulant préfabriqué à poser par le maçon lors de l'élévation du gros oeuvre. Ce coffre est invisible en intérieur et extérieur. Il va recevoir le mécanisme de volet roulant.

Compas

Partie mobile sur une quincaillerie oscillo-battante permettant la différenciation entre l'ouverture oscillante et l'ouverture à la française.

Couvre joint

Baguette de finition en périphérie intérieure d'une fenêtre, qui permet de recouvrir la liaison bati dormant / maçonnerie dans le cas d'une pose au nu intérieur de la maçonnerie

Crémone

Une crémone est un mécanisme permettant l'ouverture et la fermeture d'une menuiserie. On parle de crémone multi-points, dans la mesure où la fermeture est assurée par plusieurs points (exemple : 5 points de fermetures sur une porte d'entrée).

Cylindre

Ne concerne que les fenêtres avec serrure. C'est l'élément dans lequel on introduit la clé, permettant ainsi d'ouvrir ou de verrouiller la fenêtre.

D.t.u (document technique unifié)

Un D.T.U est un document de reférence, auquel tout corps d'état, dans son domaine d'activité, doit faire référence et se conformer. En cas d'expertise, c'est la conformité au D.T.U qui sera notamment vérifiée.

En pose de menuiserie, il s'agit du D.T.U 36-5 d'Avril 2010.

Dormant

Châssis fixé à la maçonnerie. Sur le dormant d'une fenêtre ou d'un coulissant, s'articulent ou coulissent un ou plusieurs vantaux, appelés ouvrants.

Double vitrage

Ensemble de 2 vitrages assemblés hermétiquement avec un espace d'air (isolant). Un vitrage 4/16/4 est ainsi constitué de 2 faces de 4 mm avec un espace d'air intermédiaire de 16 mm.

Double vitrage itr*

*ITR : Isolation Thermique Renforcée.

Double vitrage pour lequel :

  • Une des faces du vitrage a reçu un traitement spécifique renforçant ses propriéts isolantes (on parle alors de face faible émissivité)
  • L'air au sein de l'espace entre les 2 vitrages a été remplacé par de l'argon (plus isolant que l'air)

Dressage

Opération de reprise du gros oeuvre maçonné pour le rendre conforme aux tolérances admises de la baie

Extrusion

Processus continu permettant la fabrication des profilés PVC.

Ferme porte

Mécanisme permettant la fermeture automatique d'une porte.

Fixations

Chaque menuiserie est fixée au gros oeuvre sur le dormant par des pattes de fixation (en neuf) ou des éléments de fixation spécifiques (en rénovation). Des garnitures d'étanchéité, conformément au DTU 36-5, doivent également être mis en place pour assurer les étanchéités nécessaires.

Gâche

Pièce métallique fixée sur le cadre dormant ou ouvrant dans laquelle s'engage le pêne d'une serrure ou les galets d'une crémone, assurant ansi le verrouillage de la menuiserie.

Galandage

On parle de coulissant à galandage quand le ou les ouvrant(s) coulissent dans la cloison. Totalement ouvert, un coulissant à galandage voient ses parties ouvrantes s'effacer dans la cloison de doublage. Permet donc une ouverture totale de la menuiserie.

Galets (ou chapes)

Les galets (également appelés chapes) sont les roulettes posées sous les ouvrants des coulissants permettant la translation de ceux-ci sur le dormant de la menuiserie. En fonction du poids des ouvrants, on parle de galets simples ou doubles.

Habillage

Elément de menuiserie permettant la finition et l'esthétique d'un ouvrage. Utilisé particulièrement en rénovation avec conservation du dormant bois existant, afin de recouvrir ce même dormant bois.

Imposte

Partie fixe ou ouvrante au dessus d'une menuiserie.

Jet d'eau ou bavette

Pièce rapportée sur la traverse basse de la menuiserie ayant pour but de rompre le cheminement de l'eau de pluie, et de renvoyer cette eau vers l'extérieur.

Joint d'étanchéité

Permet d'assurer l'étanchéité entre la maçonnerie et la menuiserie. Le DTU 36-5 explicite toutes les règles à respecter pour assurer ces étanchéités.

Linteau

Partie porteuse maçonnée horizontale formant poutre au dessus d'une baie.

Meneau

Montant dormant séparant 2 vantaux ou 2 fixes dans un ensemble menuisé

Oscillo-battant

Une fenêtre oscillo-battante cumule l'ouverture à la française et l'ouverture à soufflet. Le choix du type d'ouverture est commandé par la poignée. Ce type de fenêtre est particulièrement à privilégier dans les pièces d'eau (cuisine, salle d'eau, salle de bain).

Fenêtre oscillo-battante

Ouverture à l'anglaise (aussi nommée ouverture vers l'extérieur)

Fenêtre qui s'ouvre vers l'extérieur. Principe très utilisé dans les lieux publics quand il s'agit de favoriser rapidement la sortie des personnes vers l'extérieur (sorties de secours par exemple).

Ouverture à la française

Une fenêtre dite à ouverture à la française s'ouvre vers l'intérieur du bâtiment. Au contraire d'une ouverture à l'anglaise, aussi nommée ouverture extérieure, qui s'ouvre vers l'extérieur.

Ouvrant

Qualifie la partie mobile, ouvrante, d'une fenêtre ou d'un coulissant.

Parclose

Profilé démontable fixé sur le cadre de la fenêtre, ouvrant ou dormant, qui permet le maintien du vitrage dans sa feuillure. La parclose est fréquemment positionnée côté intérieur.

Paumelle

Organe de rotation qui assure la liaison entre l'ouvrant et le dormant et permet l'ouverture / fermeture de la fenêtre.

Petits bois

Pièce horizontale ou verticale divisant la surface du vitrage. Ils sont en aluminium laqué lorsqu'ils sont placés entre les 2 verres du double vitrage et dans la même matière que la fenêtre lorsqu'ils sont appliqués sur les vitrages.

Plaxage

Collage à chaud d'un film acrylique teinté. C'est une technique permettant un aspect "vrai bois" ou couleur sur le PVC. La bicoloration intérieure / extérieure est possible avec ce procédé.

Pose en applique

Mise en oeuvre de la menuiserie sur le plan vertical du mur.

Pose en tableau

Mise en oeuvre de la menuiserie réalisée dans l'épaisseur du mur. Pose également appelée pose en tunnel.

Quincaillerie

Ensemble de pièces métalliques (poignées, ferrures, paumelles) destiné à équiper la fenêtre.

Rail

On parle de rail pour désigner la zone, sur le dormant d'un coulissant, sur laquelle viennent coulisser les galets (ou les chapes) des ouvrants. On parle de coulissant 1, 2 ou 3 rails.

Rejet d'eau

Pièce qui permet le décollement et l'évacuation des eaux de pluie par rapport à une maçonnerie ou à une menuiserie

Rejingot

Relief de l'appui maçonné en béton destiné à recevoir la traverse basse de la fenêtre. On dit ainsi que l'on pose la fenêtre sur un rejingot.  Le rejingot doit obéir à des règles dimensionnelles bien précises définies au sein du DTU 36-5.

Rénovation en dépose totale

Principe de rénovation consistant à enlever totalement l'ancienne menuiserie. Représente dans l'absolu la meilleure solution, mais présente plus de risques en terme de dégradations de maçonnerie ou d'enduit. C'est LA SOLUTION A PRIVILEGIER en rénovation.

Rénovation traditionnelle

Fenêtre de remplacement posée en conservant la dormant de l'ancienne fenêtre. Ce principe de pose, très utilisé, permet d'éviter les dégradations maçonnerie et de peinture ou d'enduit dues à la dépose des dormants existants. Par contre, le fait même de poser sur un dormant existant diminue la surface vitrée de la menuiserie et oblige à poser extérieurement des cornières venant cacher les pièces bois existantes. Dans la mesure du possible, nous recommandons une rénovation en dépose totale.

Rupture de pont thermique

Elément isolant, généralement de matière plastique (PVC ou Polyamide), utilisé pour réaliser une discontinuité entre deux parties de profilés en aluminium afin d'en améliorer les performances thermiques.

= Zone en gris sur le schéma ci-dessous

Seuil

Peut désigner :

  1. Soit la traverse basse du dormant d'une porte fenêtre ou d'une porte extérieure
  2. Soit la partie basse d'un encadrement de baie destinée à recevoir une porte ou une porte-fenêtre. Dans ce cas, on parle de seuil maçonné.

Soubassement

Partie basse de porte fenêtre pouvant être vitrée ou pleine.

Tableau

Espace maçonnerie dans lequel vient s'insérer la menuiserie. On parle de cotes tableaux pour désigner la largeur et la hauteur de la maçonnerie dans laquelle la menuiserie va venir s'insérer.

Tablier de volet roulant

 Un tablier est l'ensemble des lames d'un volet roulant. Le tablier s'enroule autour d'un axe,   situé dans un coffre de volet roulant.

Tapée ou pré-cadre

Cadre rapporté au bâti dormant qui épaissit le cadre en fonction du complexe d'isolation intérieur. Le pré-cadre est d'utilisation similaire, mais est indépendant du bâti dormant.

Teinte ral

La gamme de teinte RAL est une classification des coloris normalisée pour le thermo-laquage des menuiseries aluminium.

Par exemple, le RAL 7016 correspond au gris anthracite.

Thermo-laquage

Traitement de protection et de finition des profilés en aluminium par application d'une poudre polyester thermo-durcissante cuite au four à une température de 190°C. Toutes les couleurs de la gamme RAL sont disponibles.

Ce traitement, d'une épaisseur de 60 à 80 microns, est effectué conformément aux exigences des labels QUALICOAT et QUALIMARINE, garants d'une protection contre la corrosion.

En ambiance bord de mer, demander une protection renforcée, dite QUALIMARINE renforcée.

Vitrage (double vitrage)

Ensemble de 2 vitrages assemblés hermétiquement avec un espace d'air (ou d'argon, plus performant) deshydraté. L'intercalaire, assurant la liaison entre les 2 vitrages, longtemps en aluminium, est désormais en matière thermo-plastique. On parle d'intercalaire Warm Edge (WE).

Vitrage autonettoyant

Vitrage ayant reçu un traitement (ACTIV ou BIOCLEAN) sur la face extérieure, le rendant auto-nettoyant. L'exposition de ce vitrage au soleil, par l'action des infra-rouges, déclenche une réaction photocatalytique qui cuit et décompose la salissure. Ainsi décollées de la paroi, et grâce au traitement hydrophile du vitrage, ces salissures sont éliminées par l'eau de pluie. Ce même traitement hydrophile évite l'apparition des trainées ou autres gouttes d'eau.

ATTENTION : Ce type de vitrage doit forcément mis en oeuvre dans des régions où la pluviométrie est suffisamment importante et sur des façades exposées au soleil et à la pluie.

Vitrage faiblement émissif

Une mince couche transparente, à base d'oxyde d'argent, est déposée sur une des deux faces du vitrage, côté lame d'air (ou d'argon). Cette fine couche améliore très nettement les performances thermiques du double vitrage, de l'ordre de 40% par rapport à un double vitrage traditionnel.

Chez BOUVET, tous nos doubles vitrages sont faiblement émissifs.