Lexique

Certains termes vous paraissent flous ou nécessitent quelques éclaircissements, retrouvez ici les définitions des mots les plus utilisés dans le domaine des menuiseries et fermetures.
Aération ou grille de ventilation

Entaillage dans l'ouvrant ou le dormant permettant le renouvellement d'air dans une pièce, fenêtre fermée. La règlementation impose en effet qu'on renouvelle un volume par heure pour assurer une bonne qualité de l'air ambiant.Les fenêtres PVC, bois ou aluminium étant désormais très étanches à l'air, ces grilles de ventilations sont très importantes pour la bonne hygiène intérieure et le maintien d'un taux d'hygrométrie convenable.

Obligatoire dans tous les logements individuels, sauf en cas de VMC double flux.

Affaiblissement acoustique

Chaque gamme de fenêtre est testée par un organisme indépendant et agréé afin d'obtenir un indice d'affaiblissement acoustique. Plus cet indice Rw+Ctr est important, plus la menuiserie est performante acoustiquement.

Les fenêtres et porte fenêtres PVC ou bois présentent, en général, les meilleures performances acoustiques.

Allège

Partie inférieure d'un encadrement de baie. Une allège peut être maçonnée ou vitrée. Une hauteur d'allège mesure la distance entre le sol et la partie basse de la fenêtre (exemple : allège 800 mm)

Anodisation

Traitement de protection et de finition des profilés en aluminium par bain électrolytique. Ce traitement d'une épaisseur de 15 à 20 microns, effectué selon le label QUALINOD, représente une garantie contre la corrosion pour les profilés en aluminium naturel.

Appui de fenêtre pvc ou aluminium

Traverse basse du dormant d'une fenêtre ou d'un coulissant, venant en appui sur la maçonnerie. L'appui de fenêtre vient donc reposer sur un appui maçonnerie. Une étanchéité doit ainsi être réalisée entre ces 2 appuis pour éviter toute infiltration d'air ou d'eau, conformément aux règles éditées au sein du DTU 36-5.

Avis technique ou d.t.a (document technique unifié)

Document établi par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) validant la conception d'une menuiserie. Ne préjuge en rien des performances futures de la menuiserie, mais certifie que la conception du produit répond aux exigences du CSTB. Ne valide en aucun cas la qualité de fabrication de la menuiserie (= rôle de la certification NF).